Le bruit et la prospérité de "la racine de la ville impériale" - la Rue Hefang, microcosme d'une longue histoire culturelle

La Rue Hefang est une vieille rue pour les touristes étrangers, mais pour les vieux habitants de Hangzhou, elle est un souvenir de la vie d'enfance. La Rue Hefang, en tant que microcosme de l’histoire de Hangzhou, est incontournable pour votre visite à Hangzhou.


Après l’installation de la dynastie des Song du Sud à Hangzhou, la ville impériale de 9 miles a été construisite et la rue céleste de 10 miles a été ouverte.
Au fil du temps, la Rue Hefang est toujours attrayante.
Elle était la racine de la ville impériale de Hangzhou, l'ancienne capitale,
également le centre culturel, économique et commercial de la dynastie des Song du Sud.

Elle est pleine de riche culture chinoise.

 

Située au pied de la montagne Wu,
la rue Hefang est l’origine des “cinq Hang” (ciseaux de Hangzhou, éventails de Hangzhou, poudre de Hzngzhou, tabac de Hangzhou, fils de Hangzhou)
qui sont connus à Hangzhou.

 

Des collations spéciales, des peintures anciennes et des boutiques consacrées se sont réunis ici.
La pharmacie chinoise “Qingyutang” créée par Hu Xueyan,
un homme d’affaires extrêmement riche de la dynastie Qing,
est toujours prospère.

 

La Rue Hefang est toujours animée: de nombreux citoyens et touristes viennent ici pour apprécier les talents uniques des artistes folkloriques, car elle possède la culture de la ville la plus intime de Hangzhou et est un microcosme de la longue histoire culturelle de Hangzhou.

La Rue Hefang est toujours animée,
de nombreux citoyens et touristes viennent ici pour profiter de la technique unique des artistes folkloriques.
Ayant la culture citoyenne la plus populaire de Hangzhou,
elle est un microcosme de la longue histoire culturelle de Hangzhou.

 

Alors peu importe quand vous y allez,
la Rue Hefang est pleine de touristes et très animée.
Mais chaque fois,
vous découvrez une nouvelle histoire.

 

Plus de 70 ans de sucre soufflant l'homme, voir la main du vieil homme pincé une poignée de sucre, sortir une petite queue dans la bouche, tambour jusqu'à la pincée côté branchie blowside, toutes les formes de l'homme de sucre vivent flexible

 

Plus de 70 ans de souffleurs de sucre, j’ai vu une poignée de sucres dans les mains du vieil homme, tirant une petite queue dans la bouche, faisant bondir le gang de souffler et de pincer, toutes sortes de sucres vivent.

 

Un artisan âgé plus de 70 ans,
a une pincée de sucre dans la main,
en tire une forme de petite queue et la met dans la bouche,
et la souffle et pétrit en gonflant les joues.
Les figurines en sucre de différentes formes sont très vivantes.

 

Il y a beaucoup d’artisans sur la Rue Hefang
qui sont capables de peindre votre visage dans une dizaine de minutes.

 

Bien que le papier découpé soit petit,
on peut créer le monde immense et varié et une grande variété de postures avec une paire de ciseaux.

Il n’y a que des formes que vous ne pouvez pas imaginer, mais rien que les artistes en papier découpé ne puissiez créer.


Situé au milieu de la Rue Hefang,
le magasin de papier découpé est une maison en bois de moins de trois mètres carrés
qui regorge d’oeuvres de papier découpé à l’intérieur et à l’extérieur ...

 

La bonne nourriture est indispensable dans les anciennes rues,
la Rue Hefang ne fait pas exception.


Il y a d’innombrables plats traditionnels cachés dans la Rue Hefang:
comme le gâteau Dingsheng, la crêpe farcie aux échalotes, le poulet du mendiant, la crevette de rivière au bacon cuite à la vapeur, le repas médicinal au crabe du lac.

 

Les vieilles maisons en bois préservées au long de la Rue Hefang
sont la pensée la plus directe
laissée par la vieille ville de Hangzhou.
Les murs blancs et les tuiles noires
constituent le lien entre cette ville moderne et l’histoire.

 

À Hangzhou, non seulement l’humanité et la nature sont bien fusionnés,
mais l’ancien et le moderne sont également en harmonie.